NIHONGO – Apprenez vos Kana comme un Japonais

Bonjour tout le monde, ou こんにちは みなさん, comme diraient nos amis Japonais.

Pour ceux qui ne connaissent pas (encore) les kana, cela se lit : konnichiwa minasan.

L’écriture du japonais, certes complexe mais oh combien indispensable pour pouvoir comprendre la langue de Mishima a de quoi nous effrayer, nous Occidentaux ne connaissant que 26 lettres dans notre alphabet.

Alors quand on décide de s’y mettre, on ne sait pas toujours par où commencer. Pour s’entraîner à écrire, on peut utiliser une simple feuille de papier voire même une application (j’en parlerai dans un autre article si vous le souhaitez).

Cela dit, pour nous aider à apprendre les kana et les kanji, il y a sur le marché une multitude de cahiers d’écriture, d’exercices comme quand nous étions à l’école au fond. Ces ouvrages sont plus ou moins ludiques, plus ou moins « kawaii », plus ou moins « mettez-le-qualificatif-souhaité » il y en a vraiment pour tous les goûts.

Le problème est là, quand on a trop de choix, eh bien, il devient difficile de choisir… J’ai tout de même deux petits livres à vous conseiller en la matière si vous me permettez. Notez que je ne suis ni prof de Japonais ni professionnelle de l’édition, juste une passionnée comme vous, il s’agit ici de mon avis personnel qui n’engage que moi.  J’ai essayé beaucoup de choses avant de vous en parler…

Il s’agit des deux ouvrages de la série « Nihongo – Apprenez vos kana/kanji comme un Japonais » édités par Omaké Books. Je possède celui sur les kana depuis un moment, le numéro sur les kanji vient tout juste de paraître et il s’annonce aussi chouette que son grand frère.

Pourquoi je les aime ? Précisément parce que, comme le titre l’indique, on apprend à écrire comme les Japonais. La méthode est basée sur celle de l’école primaire au Japon et on y apprend des subtilités de l’écriture qui nous échappent complètement d’habitude.

Un exemple ?

Prenons le son « O » que l’on écrit comme ceci en hiragana :

Nous avons l’habitude de l’écrire tout en belles courbes arrondies et c’est là que l’on se trompe… En réalité, la boucle présente des angles cassés comme ceci :

C’est du chipotage ?

Peut-être mais tant qu’à apprendre, pourquoi ne pas apprendre la « vraie » manière ? En tout cas, c’est un des points qui me séduisent dans ces ouvrages. A tel point que, connaissant déjà les kana, je les réétudie avec cette méthode. Alors évidemment, j’ai sauté sur le tome kanji dès que je l’ai vu. Je vous en reparle plus tard, là ce sera un peu plus ardu je pense…

Que trouve-t-on d’autre d’intéressant dans ces ouvrages ?

KANA : la prononciation (heureusement hi hi hi), de nombreuses explications sur l’écriture japonais en général, du vocabulaire illustrant les kana appris, des exercices et des conseils d’écriture.

KANJI : comme les kana avec, en plus, le sens ainsi que les lectures les plus courantes.

Les deux ouvrages présentent des QR Codes qui permettent voir des vidéos montrant précisément l’ordre du tracé.

Si vous n’avez pas envie de vous contenter d’une simple feuille de papier et que vous souhaitez investir dans ce genre de cahiers d’exercices, je vous les recommande chaudement ! Autre conseil : pour en profiter longtemps, photocopiez les pages pour pouvoir prolonger l’entraînement ou utilisez un crayon léger facile à effacer.

Voilà, à bientôt pour d’autres reviews 😉

Jennifer pour Wallonihon

Fiche technique des livres :

Titre : NIHONGO – Apprenez vos Kana comme un Japonais

Auteurs : Mizuki SAKAI et Florent GORGES

Editions : Omaké Books

Date de parution : Août 2020

ISBN : 978-2-37989-033-8

Nombre de pages : 146

Titre : NIHONGO – Apprenez vos Kanji comme un Japonais

Auteurs : Mizuki SAKAI et Florent GORGES

Editions : Omaké Books

Date de parution : Juillet 2021

ISBN : 978-2-37989-034-5

Nombre de pages : 142

A propos de l'auteur

Jennifer De la Rubia
Jennifer De la Rubia

Passionnée par le Japon et sa culture, le chant et la lecture. J’aime apprendre et partager mes découvertes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.